L’insuffisance rénale : un mal « sournois »

Plusieurs personnes vivent avec une maladie rénale chronique et sont à risque d’insuffisance rénale sans même le savoir. Les reins ont une fonction très spécifique dans notre organisme. Chaque minute, les reins filtrent l’équivalent de un litre de sang, soit un cinquième de la quantité qui est pompée par le cœur. Une destruction progressive et irrémédiable des canaux qui constituent le rein résulte à une insuffisance rénale qui est un trouble du fonctionnement de ceux-ci. Lorsque les reins ne peuvent plus filtrer le sang, les déchets de notre organisme ne peuvent s’éliminer et s’accumulent dans l’urine. L’insuffisance rénale résulte souvent des complications de maladies dont le diabète et l’hypertension entre autres. Les causes sont multiples et vont de la déshydratation, aux infections sévères, à l’obstruction telle qu’on peut voir dans l’hypertrophie de la prostate, à l’exposition des substances toxiques en plus de la génétique. La progression de la maladie rénale peut être très subtile et ne présenter que quelques symptômes dans les premiers stades. Il faut apprendre à reconnaître les symptômes de celle-ci pour éviter des années de problèmes de santé.

Les symptômes d’insuffisance rénale les plus communs devraient alerter certains gens à ce genre de maladie. Tout d’abord,

Le mal de dos et de jambes :

Des douleurs dans le haut du dos, près de l’endroit où les reins sont situés et des douleurs dans les jambes sont des symptômes courant de l’insuffisance rénale chronique. Une douleur intense peut être ressentie et ce mal qui apparaît de façon sournoise ne s’estompe pas rapidement.

La sensation urgente d’uriner :

Lorsque les reins sont affectés par un problème quelconque, la personne expérimente la sensation de l’urgence urinaire. Les personnes atteintes se lèvent souvent la nuit pour uriner et elles urinent plus fréquemment que d’habitude dans la journée. Elles peuvent aussi ressentir une pression plus vive sur la vessie et avoir un débit urinaire plus grand qui peut sembler incontrôlable.

La fatigue :

Notre corps produit des quantités d’érythropoïétine – une hormone qui fait en sorte que le transport d’oxygène par les globules rouges dynamise les muscles et le cerveau. Cependant, des reins qui ne sont pas en bonne santé ne permettent pas de produire cette hormone en quantité suffisante et l’organisme se fatigue alors plus rapidement et requiert plus de sommeil que la normale. Il faut être à l’affut de ce symptôme qui peut à priori sembler banal.

Gonflement des extrémités :

Les reins étant attaqués, ils sont de moins en moins capables de filtrer et d’éliminer les excès de fluide de l’organisme. Par conséquent, ceux-ci se dirigent vers les extrémités du corps et entraîne l’enflure des mains (doigts), des jambes, chevilles, pieds et orteils. Si on ne peut plus enfiler ses chaussures ou porter des bagues à cause du gonflement des doigts, c’est un signe à prendre au sérieux.

Une peau irritée :

L’insuffisance rénale peut apporter une irritation de la peau en raison des déchets flottant librement dans l’organisme car les reins n’éliminent plus ces éléments toxiques via l’urine. Des éruptions et démangeaisons de la peau (ex. acné) peuvent être un symptôme à ne pas négliger.

Si vous éprouvez ces symptômes, une consultation chez votre médecin pourrait vous éclairer à ce sujet et pourrait faire en sorte que la maladie soit prise en charge et que les dommages que cette maladie peut causer soient contrôlés. Lorsque les reins ne sont pas en bonne santé, on ne peut les guérir. Dans certains cas, les seules solutions se limitent à la transplantation ou la dialyse pour rester en vie. Savoir reconnaître les symptômes et avoir un diagnostic précoce pourra quand même limiter les dégâts de cette maladie.


Pilule Pour Bander

© 2018 DapoxetineFR.com. Tous droits réservés.